Elisabeth Loureiro
Ostéopathe D.O. Annoeullin
07.68.99.04.64

Ostéopathie générale

L’épine calcanéenne ou Epine de Lenoir est une excroissance osseuse en forme d’épine située sous la calcaneum, l’os constituant le talon. Cette pathologie est en lien direct avec la fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire.

Anciennement on pensait que la douleur était liée à l’épine qui venait s’écraser dans les tissus. Or la douleur est principalement liée à l’inflammation de l’aponévrose plantaire. L’épine calcanéenne serait la calcification de l’insertion proximale de cette aponévrose en réponse au processus inflammatoire. Elle apparait dans les formes évoluée de fasciite plantaire. Cependant chez certaines personnes la présence de cette épine peut être totalement asymptomatique.

La douleur se manifeste dans une zone précise (au niveau du talon) voire sur toute la voûte plante pour la fasciite plantaire. Elle survient principalement au réveil à froid ou lors de la reprise de la marche suite à un arrêt d’activité. Le patient est alors dans l’incapacité de poser le talon au sol, il adopte alors une attitude antalgique en marchant sur la pointe des pieds ce qui contraint les chaîne postérieures (Muscles plantaires, Mollets) et entretien la douleur.

 

Origine de l’épine Calcanéenne

Les facteurs à l’origine de cette inflammation sous plantaire, serait l’excès de charge sur les appuis.

-Un entrainement intensif

-Etirement des chaînes postérieures peut rigoureux (Gastrocnémiens / Ischio jambiers / Fessiers)

-Une technique de course mal adaptée : Démarche appui talon sans de bon amorti / Démarche minimaliste sur la pointe des pieds.

-Un matériel nouveau ou usé

-Une surcharge pondérale

-Un défaut morphologique des pieds : Plats ou creux

-Un désordre postural : (ex appui majoritaire d’un côté)

-Une Hydratation insuffisante

-Une alimentation peu scrupuleuse

 

Prise en Charge Médicale

-AINS par voie orale

-Antalgique

-Arrêt de l’activité sportive

-Application de glace

-Kinésithérapie : Etirement des chaînes postérieures, Ultrasons, ondes de choc, Massage transversal profond.

-Examen complémentaire : Radiographie

-Chirurgie : dans de très rare cas

 

Podologue & épine calcanéenne

Il est souvent utile de consulter un podologue, pour qu’il confectionne des semelles thermoformées afin de diminuer les contraintes au niveau des structures musculo-aponévrotiques de la voûte plantaire. Et par ailleurs pour qu’il effectue un bilan statique et dynamique des appuis plantaires.

 

L’ostéopathie & L’épine Calcanéenne

La consultation ostéopathique débutera par une identification de la cause de l’apparition cette épine calcanéenne. L’ostéopathe test les différentes articulations, la tonicité des chaînes musculaires et la mobilité des aponévroses. Le tendon d’Achille est en continuité direct avec le fascia plantaire il n’est pas rare de retrouver des chaînes postérieures toniques dîtes « courtes »  participant à la sur sollicitation de cette aponévrose.

D’autre part l’ostéopathe procèdera à un bilan postural, examinant les différentes entrées posturales (pieds, vue, cervicales supérieures, yeux, mâchoire) pour ainsi libérer les fixations, dans le but d’améliorer l’adaptation posturale du corps du patient et par la suite réorienter vers un autre professionnel de santé (Podologue, Kinésithérapeute, Occluso-dentiste…etc)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion