Elisabeth Loureiro
Ostéopathe D.O. Annoeullin
07.68.99.04.64

Ostéopathie générale

Fatigue, stress, un faux mouvement, mauvaise alimentation …. Et un lumbago pointe le bout de son nez !

Le Lumbago ou lombalgie est une douleur située au niveau des vertèbres lombaires, pouvant irradier vers la fesse, la cuisse ou dans toute la jambe.

La lombalgie est LE motif le plus fréquent en ostéopathie, et représente chaque année d’important coût de santé publique:

-directs : médicaments, consultations médicales

-Indirects : absentéisme au travail, perte de productivité

 

La lombalgie est une pathologie très fréquente et constitue le trouble musculo squelettique le plus fréquent. 70% des personnes ont déjà connue un épisode plus ou moins douloureux de lombalgie.  

On distingue trois types d’évolutions de lombalgie :

-Lombalgies Aigües ou Lumbago : dont l’évolution est inférieure à un mois.

-Lombalgies subaigües : dont l’évolution s’étend entre un et trois mois.

-Lombalgies chroniques : dont l’évolution est supérieure à trois mois.

 

La prise en charge ostéopathique du Lumbago permet de diminuer l’inflammation et la douleur en libérant les zones de blocages et de tensions, l’ostéopathe cherche la cause de l’apparition de la douleur après avoir éliminé les pathologies graves qui ne seraient pas du ressort de l’ostéopathe.  

 

Le traitement ostéopathique permet de diminuer le temps de traitement médicamenteux : anti-inflammatoire et décontractant musculaire prescrit par le médecin traitant ainsi que de diminuer le temps de convalescence.

 

Les causes de la lombalgie

La région lombaire étant composée de nombreuses structures, le travail de l’ostéopathe est de trouver l’origine de la douleur. Cela peut-être d’autant plus long que la douleur est aiguë : le corps contracte les muscles de la zone afin de « protéger » vos lombaires et les immobiliser.

 

Parmi les causes possibles :

- Digestive : mauvaise alimentation, tensions résiduelles d’infections, stress, prise médicaments sur le long terme

- Mécanique : blocage lombaire

- Nerveuse : irritation, inflammation d’un nerf

- Posturale : troubles de la posture, mal position au travail etc…

- Psycho somatique : La zone lombaire est « lieu d’investissement psychique important » d’où l’expression « en avoir plein le dos », le cumul de stress notamment peut se traduire par des douleurs physiques.

- Discale : dégénérescence discale, hernie discale

-Traumatique : suite à une chute sur les fesses, un accident de voiture, un coup direct

 

Evolution de la Lombalgie

Les lombalgies aigues évoluent naturellement sans médicaments vers la guérison en 2 semaines dans 90% des cas.

Le risque principal si la lombalgie n’est pas prise en charge et que la douleur persiste c’est le passage à la chronicité : Douleur lombaires régulières, progressives >3mois.

La prise en charge se complexifie car dans le cadre de douleur chronique, la douleur ressentit représenterait moins de 10% du problème d'origine contre 35% lié aux facteurs psychosociaux.

 

 

Votre corps réagit de manière naturel avec son système d’alarme qui est la douleur afin de vous faire comprendre que certaines zones sont fragilisées, sensibles.

Alors ne laissez pas trainer une « petite douleur » pendant plusieurs mois…


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion