Elisabeth Loureiro
Ostéopathe D.O. Annoeullin
07.68.99.04.64

Ostéopathie & Périnatalité

La déformation du crâne du nouveau, encore appelé syndrome de la tête plate,  ou Plagiocéphalie est de plus en plus fréquent dans notre société.

Cela s’explique en partie du fait de la position couché sur le dos de bébé, mis en place par les autorités de santé pour prévenir la mort subite du nourrisson.

 

Les parents s’aperçoivent généralement tardivement de la déformation crânienne de leur bébé, bien qu’inesthétique elle est rarement la cause de problèmes importants mais nécessite une prise en charge adaptée.

D’après « revue pediatrics » de Mai 2013 la Plagiocéphalie positionnelle toucherait :

 Entre 20 et 40% des bébés.

Le crâne de bébé est encore très malléable : les différents os du crâne ne sont pas encore soudés pour permettre une croissance rapide du cerveau, Les fontanelles correspondent aux zones « molle » entre les pièces osseuses.

 

Une consultation ostéopathique précoce peut permettre de diminuer les tensions crâniennes et les éventuels blocages des cervicales, du dos et du bassin pour ainsi permettre à bébé d’avoir la capacité de se développer en souplesse.

 

Facteurs de risques de Plagiocéphalie positionnelle:

  • Contraintes in utéro
  • Contraintes à l’accouchement
  • Garçon
  • Tête lourde
  • Torticolis congénital
  • Position sur le dos : prévenir la mort subite du nourrisson

 

Evolution /risques & Traitement d’une Plagiocéphalie positionnelle

 

  • Evolution

La Plagiocéphalie positionnelle suit souvent une bonne évolution quand :

-Les blocages sont libérés par l’ostéopathe

-La position de sommeil est respectée

-La stimulation visuelle à droite et gauche / sur le ventre en phase d’éveil est réalisée

 

Le passage à la position assise de bébé est une étape favorisant la résorption partielle de la Plagiocéphalie positionnelle car les muscles du cou son alors plus fort et viennent remodeler le crâne de bébé.

 

  • Risques

La tête plate de bébé inquiète souvent les parents pour des questions esthétiques.  Mais selon les études sur les Plagiocéphalies positionnelles, la déformation crânienne augmenterait les risques de scoliose et de troubles de dentition.

Certains cas, assez rare sont parfois grave et nécessite une prise en charge en Neuro pédiatrie : Craniosténose, consistant à l’ossification précoce d’une suture crânienne. Pouvant être détectée par la palpation minutieuse des sutures et confirmée au scanner.

 

  • Traitement

L’ostéopathie est un traitement de choix pour la Plagiocéphalie positionnelle associé aux conseils de positionnement.

Cependant certaines Plagiocéphalie positionnelle ont très peu d’évolution malgré les consultations d’ostéopathie et les différents conseils.

Le casque orthopédique, est alors utilisé en dernière intention uniquement pour des déformations sévères car ce traitement orthopédique constitue une solution assez lourde pour bébé car il vient créer des contraintes crâniennes.

Mais en aucun cas freiner la croissance cérébrale.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion